Archives de l’auteur : Promotion Français-Lettres

Propositions pour la journée d’études du groupe Lettres- SNES (21-11-2017)

             Les objectifs du français et des Lettres concernent l’enseignement de la langue, de la littérature et de la culture. Ils correspondent grosso modo au socle de compétences, de savoirs  et de culture. En relation avec ces objectifs, cette contribution porte sur deux composantes disciplinaires, d’une part les grammaires de discours et sémantique (enseignées en particulier au primaire et au collège) et d’autre part les littératures comparée, francophone et européenne (entre autres pour le lycée).
           Un point est fait au final sur les enseignements dans le cadre de la filière littéraire, par référence aux fondamentaux des sciences humaines et sociales/SHS. [1]    Continuer la lecture

SNES: recension du « Système éducatif à l’heure de la société de la connaissance » (2017)

Une de nos collègues, Martine Boudet, a participé à la rédaction de cet ouvrage qui dressait le tableau du système scolaire français, alors que la loi Peillon venait d’entrer en application. Depuis, le gouvernement a changé et la politique éducative qu’il promeut va dans un tout autre sens. Relire cet ouvrage aujourd’hui ravive des souvenirs et relance des débats sur le statut des disciplines, la formation des enseignants, l’enseignement de la langue et de la littérature…

Cet ouvrage, coordonné par Martine Boudet et Florence Saint-Luc, dresse un tableau critique de la situation actuelle de l’école. L’ouvrage appréhende le système éducatif sous l’angle de l’économie mondialisée de la connaissance et dans son contexte républicain. Les raisons de « la crise du système d’éducation » sont listées et analysées. L’ouvrage se termine par des pistes de « refondation de l’école ». Même si le SNES ne partage pas toutes les analyses et propositions, plusieurs éléments, qui apportent un éclairage nouveau, sont à retenir.

La questions des inégalités à l’Ecole et à l’Université est mise en lien avec l’idéologie libérale de « l’économie de la connaissance ». La progression de l’échec scolaire et des violences à l’école est dénoncée comme une des causes principales de la dégradation des conditions d’enseignement. Le néo-management qui s’est imposé, surtout dans le secondaire, depuis plusieurs années est dénoncé : il exerce une pression délétère sur les personnels et n’améliore en rien les « performances » du système éducatif. Dans ce contexte, la loi de refondation de l’Ecole (2013) est présentée comme un espoir à concrétiser, notamment en raison de la création des Espé. On sait hélas ce qu’il en est advenu… La question de la formation des enseignants est d’ailleurs assez longuement abordée dans l’ouvrage.

  En complément d’autres chapitres sur les disciplines d’enseignement (sur les mathématiques, l’histoire, les statistiques…), une part importante du livre est consacrée à l’enseignement du français dans le secondaire, dans ses différentes dimensions (langue, littérature, culture…). Un éclairage intéressant est mis sur la francophonie et les littératures francophones (mais aussi régionales et européennes) qui pourraient ouvrir sur un champ plus large des cultures du monde. Au-delà, l’objectif est de réhabiliter la part des sciences humaines et sociales (socio-anthropologie…) dans les enseignements. Dans un contexte inquiétant de dérives nationalistes, xénophobes et intégristes dénoncé par les auteures, il s’agit de reconnaitre la multiculturalité de la société française.

Cet ouvrage donne une image assez sombre de notre système scolaire (primaire et secondaire) mais ose des propositions pour le démocratiser, ce qui est utile dans un contexte de retour à la sélection et à l’élitisme, fût-il « républicain » !

SNES- groupe Lettres ( 7 novembre 2017)

(1) Le système éducatif à l’heure de la société de la connaissance (PUM-2014) 
Martine Boudet (Lettres modernes-anthropologie culturelle)–Emmanuel Brassat (philosophie)- Laurence de Cock (histoire-géographie)-Philippe Meirieu (sciences de l’éducation)- Jean-Claude Régnier (mathématiques-statistiques)- Florence Saint-Luc (sciences de l’éducation)
 http://pum.univ-tlse2.fr/~Le-systeme-educatif-a-l-heure-de~.html

Source:
https://www.snes.edu/Note-de-lecture-Le-Systeme-educatif-a-l-heure-de-la-societe-de-la-connaissance.html

http://pum.univ-tlse2.fr/IMG/pdf/QUE_07_-_SNE_de_Second_degre_-_7_NOV_2017.pdf

 

 

 

Education nationale-Formation des enseignants : quelles remédiations socio-culturelles aux dominations?

            La crise du système éducatif s’inscrit dans un contexte plus large de crise (géo)-politique –celle du système démocratique- et au-delà civilisationnelle –celle du monde occidental régi sur un mode néolibéral. Continuer la lecture

Les langues-cultures au service de la démocratie et de la paix civile (séminaire EHESS, Paris,16 février 2017)

           Xénophobie d’Etat, prise de pouvoir par des organisations populistes ou ethno-nationalistes, attentats djihadistes, état d’urgence et guerre contre le terrorisme ou contre les migrations de masse…..La crise systémique se traduit au plan politique par de forts replis identitaires. Au nom d’une logique sécuritaire, les droits des citoyens et des mouvements sociaux sont encadrés et limités, certains pays commencent à fermer leurs frontières. La paix civile est menacée ou détruite dans les aires les plus fragilisées.
Les sciences sociales ont des réponses à apporter à ces interrogations: comment dominations culturelles et ethnocentrismes peuvent-ils être déconstruits? En quoi la promotion des langues et des cultures peut-elle être un facteur de reconstruction altermondialiste? En quoi l’enseignement des langues régionales et du français langue étrangère ….constitue une alternative à un système éducatif normé ? Il s’agira in fine de proposer les fondamentaux d’une méthodologie anthropologique.
Continuer la lecture

Note de lecture de « Didactique du français, fondements d’une discipline » (De Boeck, 2015)

                  Note de lecture de Didactique du français, fondements d’une discipline  sous la direction de Jean- Louis Schiss, de Jacques David, de Yves Reuter (De Boeck, 2015)[1]
                                                              par  Martine Boudet Continuer la lecture

Entretien sur la crise socio-éducative et les stratégies de remédiation

La lame de fond réactionnaire et xénophobe incite aux recompositions idéologiques et stratégiques, à des prospectives adaptées. Ainsi, l’un des enjeux de la période est de mieux articuler les principes d’égalité socio-scolaire et de diversité culturelle, et de revisiter les programmes en relation. C’est l’objectif de cet entretien entre deux enseignants responsables associatifs et essayistes. Continuer la lecture

Pour des Etats généraux du Français et des Lettres

 I-Etat des lieux disciplinaires

A-   Une actualité de reflux

             Des éléments symptomatiques, convergents et répétés, incitent à diagnostiquer une crise de croissance de nos disciplines. Continuer la lecture

Dans la disruption (comment ne pas devenir fou ?) de Bernard Stiegler

                          Dans la disruption (comment ne pas devenir fou ?) de Bernard Stiegler (Les liens qui libèrent, 2016)[1]– Note de lecture de Martine Boudet
——————————————–

                Dans la longue liste des périls qui se profilent à l’horizon des sociétés mondialisées, le philosophe Bernard Stiegler étudie la guerre économique menée à partir des industries de la communication.  Le point de départ est « la convergence des technologies de la communication, de l’information et des télécommunications » (p 16), qui rend possible une conquête hégémonique du multimédia. Continuer la lecture

Diversité/Interculturel/Inclusion: éléments d’un nouveau paradigme (Martine Boudet)

I-Contexte-Exposé des motifs

       La grave crise morale et politique que traverse le pays et singulièrement la jeunesse appelle des recours adaptés. L’extrémisme populiste qui prend progressivement le pouvoir à différents niveaux de l’Etat ainsi que les attentats djihadistes perpétrés en 2015 en sont des révélateurs : notre modèle de société et de République fait l’objet d’une remise en cause fondamentale, tant dans la population d’origine française que dans les quartiers populaires et multi-ethniques. Continuer la lecture

« Système éducatif »: note de lecture de l’Observatoire des politiques culturelles

Rédigé par une équipe pluri-disciplinaire, cet ouvrage, qui présente le grand intérêt d’aborder l’histoire de l’Education nationale et de présenter d’autres systèmes éducatifs européens, constate l’accroissement des inégalités à l’Ecole et à l’Université. Constitution, au sommet de la pyramide, d’une élite d’experts et progression de l’échec scolaire et des violences à la base résultent pour les auteurs de l’émergence d’une « économie de la connaissance » encore peu pondérée. Continuer la lecture

Les études post-coloniales en France: bilan et perspectives à l’aune de l’actualité (EHESS-Paris)

Migrations de masse suite à des conflits armés ou à la crise économique, montée des populismes extrémistes en France et en Europe, attentats djihadistes, mobilisations anti-racistes à partir des quartiers populaires…: cette actualité multilatérale repose les termes du débat citoyen. Quelle part peut y prendre la communauté universitaire et éducative? Le séminaire du 3 décembre 2015 fera un point sur des programmes de recherche et d’enseignement en vigueur ou souhaitables dans le secteur des études post-coloniales. Continuer la lecture

Le système éducatif à l’heure de la société de la connaissance (note de lecture de Christian Delarue)

Martine Boudet, membre des Cahiers pédagogiques et de l’AFEF, a co-dirigé avec Florence Saint-Luc, du mouvement Freinet, un important ouvrage collectif sur les enjeux de la recherche et de l’enseignement.

Continuer la lecture

A propos du colloque de la revue Pratiques (Martine Boudet)

Ce fut un grand bonheur que cette rencontre (1) sur le campus de Metz, campus à dimension humaine et, qui plus est, ensoleillé en cette période printanière. Rencontre avec tant de spécialistes de la didactique du français et des littératures française et francophone, les communications portant sur différents aspects de la recherche et de l’enseignement dans ces composantes disciplinaires. Continuer la lecture

Recension du « Système éducatif » (Pascale Gruson, EHESS- Revue Projet)

Depuis l’allongement de la scolarité obligatoire, effective au tout début des années soixante, la crise du système d’enseignement est un thème récurrent. Il connaît d’infinies variations, toute réforme touchant un élément de celui-ci (administration, programmes) paraissant affecter l’ensemble alors emporté dans un jugement global négatif, la baisse du niveau et diverses calamités associées. Continuer la lecture

La « société de la connaissance » et son système éducatif (Gérard Tautil)

              C‘est un ouvrage de recherche et de réflexion sur l’état des formes d’enseignement et de la connaissance confrontées à une société marchande en crise. Une société qui, à ce niveau, se vit sur le mode des « violences juvéniles et de la démoralisation des communautés éducatives et universitaires » ; une société qui subit la pression des médias dans la formation même des savoirs, un centralisme et un technocratisme utilitariste qui interfèrent dans leur transmission et une approche individualiste de la citoyenneté. Mais ce travail est également, comme le souligne Ph. Meirieu dans son avant-propos, une ouverture aux différents apports de la pédagogie moderne comme à ceux d’autres systèmes européens. Continuer la lecture