Archives de catégorie : Didactique du français

Propositions pour la journée d’études du groupe Lettres- SNES (21-11-2017)

             Les objectifs du français et des Lettres concernent l’enseignement de la langue, de la littérature et de la culture. Ils correspondent grosso modo au socle de compétences, de savoirs  et de culture. En relation avec ces objectifs, cette contribution porte sur deux composantes disciplinaires, d’une part les grammaires de discours et sémantique (enseignées en particulier au primaire et au collège) et d’autre part les littératures comparée, francophone et européenne (entre autres pour le lycée).
           Un point est fait au final sur les enseignements dans le cadre de la filière littéraire, par référence aux fondamentaux des sciences humaines et sociales/SHS. [1]    Continuer la lecture

A propos du colloque de la revue Pratiques (Martine Boudet)

Ce fut un grand bonheur que cette rencontre (1) sur le campus de Metz, campus à dimension humaine et, qui plus est, ensoleillé en cette période printanière. Rencontre avec tant de spécialistes de la didactique du français et des littératures française et francophone, les communications portant sur différents aspects de la recherche et de l’enseignement dans ces composantes disciplinaires. Continuer la lecture

Des humanités à revivifier pour la refondation de l’Ecole (Evelyne Clavier)

A l’heure de la difficile mise en œuvre de la loi de Refondation de l’Ecole, l’ouvrage pluridisciplinaire coordonné par Martine Boudet et Florence Saint-Luc apporte un éclairage d’envergure sur la crise du système éducatif français, replacé à la fois dans son contexte républicain et dans celui de la mondialisation des connaissances. Continuer la lecture

Economie de la connaissance et nouvel humanisme (Philippe Meirieu, préface du « Système éducatif »)

Economie de la connaissance et nouvel humanisme

Si l’accès à l’enseignement secondaire a été amplement développé au cours de la seconde moitié du XXème siècle, il reste beaucoup à faire pour sa véritable démocratisation, afin que l’Ecole contribue à élever le niveau de chacune des personnes et celui de la cohésion de nos sociétés. La fracture scolaire reste, en effet, particulièrement préoccupante ; les inégalités se développent et, au moment où la complexité de notre monde appelle un surcroît d’accès à l’abstraction et à la culture, un surcroît de citoyenneté et d’implication dans des collectifs solidaires, nos institutions scolaires sont en proie à des formes ouvertes ou larvées de délitement.
Continuer la lecture

Conditions de la refondation en français-Lettres (Martine Boudet)

          La loi d’orientation pour l’Ecole offre, dans son troisième axe, des perspectives dans le domaine des programmes disciplinaires: il s’agit de « mettre le contenu des enseignements et la progressivité des apprentissages au coeur de la refondation » (1). L’élargissement du socle des  savoirs et compétences à une troisième composante, culturelle et la programmation d’un enseignement de morale laïque et citoyenne, vont aussi dans ce sens.  Continuer la lecture